MAURICE MAETERLINCK.

Ces simples images pourront ajouter quelque chose à notre conscience de la vie ; ce qui est un bien qu'il n'est plus possible de perdre.

N'est-ce pas quand un homme se croit à l'aigri de la mort extérieure que l'étrange et silencieuse tragédie de l'être et de l'immensité ouvre vraiment les portes de son théâtre ?

Lorsque je vais au théâtre, il me semble que je me retrouve quelques heures au milieu de mes ancêtres, qui avaient de la vie une conception simple, sèche et brutale, que je ne me rappelle presque plus et à laquelle je ne puis plus prendre part. J'y vois un mari trompé qui tue sa femme; une femme qui empoisonne son amant, un fils qui venge son père, un père qui immole ses enfants, des enfants qui font mourir leur père, des rois assassinés, des vierges violées, des bourgeois emprisonnés, et tout le sublime traditionnel mais, hélas! si superficiel et si matériel, du sang, des larmes extérieure! et de la mort. Que peuvent me dire des idées fixes et qui n'ont pas le temps de vivre parce qu'il leur faut mettre à mort un rival ou une maîtresse ?

Ici des extraits du texte des trésors des humbles écrit par MAURICE MAETERLINCK.

Un auteur contemporain à Charles Baudelaire.

Ici des images de productions enregistrées dans mon dossier instagram nommé ART.

Tous des amis qui me suivent souvent aussi dans ma folie.

Mais surtout une touche artistique indéniable.

Subjectif ?

Evidemment.

Les noms de ces artistes peuvent être cités bien entendu.

Vous pouvez m'écrire sur email. photo.magaflor@gmail.com

Pour suivre ce dossier je vais créer d'autres pages. Suivez moi ici.

© 2020 - Magaflor -