René Daumal

Ce n'est pas une révolution mais un boulversement que de lire René DAUMAL. J'ai été boulversé de lire ce jeune homme de 20 ans orfèvre des mots.

Ce magicien des phrases a boulversé aussi son époque en accordant cette importance à la Pataphysique.

Il donne à vouloir creuser encore plus sur des sujets ésotèriques... en compagnie de Gérard de Nerval. En implorant Meyrat avec cette évidence de l'absurde.

Mais qui peut en parler avec autant de poésie. ESPRIT NOMADE

La trajectoire de René Daumal permet de présenter la créativité poétique qui alimente la première partie du XXème siècle. Il est surtout associé à la revue duGrand Jeu et aux marges du surréalisme.

Lire la suite sur zone subversives

Hermine Karagheuz invité par Pâcome Thiellement lit un texte sur la vision du trou de René DAUMAL.

ICI

Son père instituteur, socialiste, proche du monde paysan

Patty Smith travaille René DAUMAL avec Outside Society. Elle lit ses poèmes avec des photos en articulation autour des textes du poètes.

Passionné par l'autre coté métaphysique, très jeune il n'a cessé de faire des expèriences comportementales.

Reims, 1922. Quatre lycéens (Robert Meyrat, Roger Gilbert-LecomteRoger Vailland et René Daumal), unis par de puissantes affinités mystiques, se regroupent en une fratrie : les « Phrères simplistes ». Rimbaldiens dans l'âme, ils entendent retrouver la simplicité de l'enfance, sa connaissance intuitive et spontanée. Même si les commentateurs divergent quant à la date de naissance du « simplisme », on tient là l'embryon du futur Grand Jeu. Quelques textes de Meyrat, Gilbert-Lecomte et Vailland avaient déjà paru l'année précédente dans Apollo, revue qu'ils avaient fondée et qui préfigure Le Grand Jeu. Mais c'est dans Le Pampre, dirigée par René Maublanc, professeur de philosophie à Reims, que se font les véritables débuts littéraires en 1923, année où commencent aussi les premières expériences visant à entrevoir l'au-delà, les confins de la vie et de la mort.

SOURCE

A l'aide de glossaire raisonné, ils creusent leurs recherches sur la théosophie comme René DAUMAL l'explique dans L'évidence de l'absurde

© 2020 - Magaflor -