LIES, FANTASMES FILM CORÉEN

Ouri et Y sont deux amies en dernière année de collège, elles ont 18 ans. Ouri est amoureuse de J et veut arrêter ses études pour être sculpteur comme J, son copain virtuel de 38 ans. Elle demande à son amie Y d’appeler J. Y appelle puis est séduite par la voix de l’homme tant et si bien qu’au bout d’une heure de communication elle lui annonce qu’elle veut baiser. Elle ne veut pas perdre sa virginité comme ses deux sœurs en étant violée mais en assumant ses choix.

Y prend le train pour rejoindre J à Séoul. Elle s’offre à lui. Elle est vierge et lui cède chacun de ses orifices. De retour à Séoul lorsque

Ouri apprend qu’elle l’a doublée, elle la bat violemment mais elles se réconcilient dès le lendemain.

Dès la deuxième rencontre Y se lâche et fesse durement J. Il laisse son penchant pour le sadomasochisme pendre le dessus. Sa femme l’a quitté et a fuit à Paris à cause de ses tendances dépravées. Mais J lui donne l’autorisation de disposer d’elle à sa guise. À chaque coup de bâton qu’il assène elle lui dit qu’elle l’aime.

C’est l’escalade vers la destruction.

À chacun de leurs rendez-vous Y la bat de plus en plus avec divers instruments propres à cet usage. Elle se soumet par amour.

Lors d’une séance inhabituelle, plus violente, Y pleure, J lui propose à son tour de le battre. Intriguée, elle assume rapidement son rôle de dominatrice. Leurs rencontres se font plus fréquentes et leur vice n’a de cesse.

J se fait passer pour le professeur d’art de la jeune Y mais le frère de Y découvre la vérité et met le feu à la maison du soi-disant professeur. Y quitte le domicile familial, se coupe les cheveux et abandonne l’université pour vivre avec J de motel en motel.. Lorsque le frère de Y meurt dans un accident de moto, J quitte Y malgré ses supplications. Après leur rupture, J retourne auprès de sa femme.

Des années plus tard, Y et sa femme habitent désormais à Paris, lorsqu’il reçoit un appel téléphonique de J. Elle fait une escale à Paris depuis l’Amérique du Sud. Ils se rencontrent dans un hôtel et elle le frappe avec le manche d’une pioche.

Y reprendra l’avion, J retournera vers sa femme ; C’est la fin de leur relation J et Y ne se reverront jamais.

 

C’est un film dit « érotique » Si J et Y sont nus les trois quarts du film c’est sûrement pour montrer la descente vers l’irréversible et la progression de leurs travers. Le film est simple, sans fioriture, le cadrage est cru et le réalisateur ne filme pas une mise en scène érotique mais simplement les personnages dans leurs perversions à la manière d’un reportage. Où sont les limites du désir ? Telle est la question.

Ce film réalisé en 1999 est adapté d’un livre de Jang Jung-il sorti en 1996 : « Tell me a lie«  censuré dés sa sortie. L‘auteur fut condamné à 6 mois de prison ferme pour ses propos immoraux.Poète, essayiste et écrivain il dénonce chaque fois le caractère « diabolique et destructeur » de la société.

Le réalisateur Jang Sun-woo semble avoir une carrière de cinéasteengagé à en juger par les films qu’il a réalisés. Sa carrière cinématographique n’a duré que peu de temps de 1986 à 2002.

Les acteurs de ce film étaient novices dans le 7ème art.

Source -

Le blog de Monsieur Jean-Charles Carrousel

Une mine d'or.

Un bon écrivain.

© 2020 - Magaflor -