Babelio propose 6 livres et 39 critiques... qui dit mieux.

Un bel article sur Ducasse ici

Le meilleur pour la faim, si vous avez un creux

Comte de Lautréamont 1846 - 1870

Il y a moins de 2 heures je connaissais pas Isidore Ducasse. C'est en lisant Paul Eluard avec ses poèmes "Les Mains Libres" que je vois le nom de ce poète du XIX ieme siècle

Un grand moment lorsque je commence à fouiller dans les archives numériques de notre bel outil qu'est internet.

Et oui cette culture, ma religion est un puit sans fond, puisque si l'on veut trouver, il suffit de chercher.

Un grand moment dis-je car cet homme qui n'est qu'un fils de chancelier du consulat de France, se retrouve comte par la voie de son bon vouloir. Voyons voyons qui est ce bonhomme !

Maldoror  <chant 1> <strophe 1> Plût au ciel que le lecteur, enhardi et devenu momentanément féroce comme ce qu'il lit, trouve, sans se désorienter, son chemin abrupt et sauvage, à travers les marécages désolés de ces pages sombres et pleines de poison; car, à moins qu'il n'apporte dans sa lecture une logique rigoureuse et une tension d'esprit égale au moins à sa défiance, les émanations mortelles de ce livre imbiberont son âme comme l'eau le sucre. Il n'est pas bon que tout le monde lise les pages qui vont suivre ; quelques-uns seuls savoureront ce fruit amer sans danger. Par conséquent, âme timide, avant de pénétrer plus loin dans de pareilles landes inexplorées, dirige tes talons en arrière et non en avant. Écoute bien ce que je te dis : dirige tes talons en arrière et non en avant, comme les yeux d'un fils qui se détourne respectueusement de la contemplation auguste de la face maternelle; ou, plutôt, comme un angle à perte de vue de grues frileuses méditant beaucoup, qui, pendant l'hiver, vole puissamment à travers le silence, toutes voiles tendues, vers un point déterminé de l'horizon, d'où tout à coup part un vent étrange et fort, précurseur de la tempête. la suite ici

© 2020 - Magaflor -