1/14

Le succès industriel et le taux de pollution grandissant n'est pas un mythe pour Ho Chi Minh Ville. Si l'on se promène loin du district 1 dans les sentiers industriels de la ville, il n'est pas rare de voir une sortie d'usine.

Comment rendre sur image ce moment de communion où seul Charlie Chaplin  reste le maître incontesté de cette cérémonie.

La route omniprésente et déshumanisée se marie bien avec les énormes bouches d'entrées d'usines.

Moi même j'ai travaillé en usine, lors de mes vacances scolaires lorsque j'étais jeune. Je connais le blues de cette vie.

Il faut beaucoup de respect pour accepter de plier sa croupe devant la puissance industrielle et donner sa vie pour ce monde meilleur, pour une "modern life", c'est donner son âme au diable. Pas le choix, Faut-il savoir lire Victor Hugo pour toucher l'âme grise de ceux-là ?

© 2020 - Magaflor -