La vraie sagesse est de savoir que vous ne savez rien.

Chacun sait que Socrate est père de beaucoup de philosophes.

On ne peut pas parler de philosophie sans lui et sans Platon.

C'est là que tout commence, enfin je ne veux pas dire en philosophie, mais au niveau de vous même. Vous êtes déjà dans la recherche.

Car lorsque tu veux connaitre Platon,

tu es obligé de lire Diogène Laërce

et Parménide

Alors commence le besoin de connaitre Héraclite - poète - Le plus beau ciel n’est qu’une sorte de balayure de choses répandues n’importe comment.
Mais pas seulement poète. 

Le feu est le principe de toutes choses.

Puis vient Pythagore. Celui-là est un nom connu de tous. Enfin de son théorème il est au hit parade des philosophes grecs et pourtant c'est en Mathématique que l'on en parle.

Il n'a jamais rien écrit, ou très peu. Il créé une école et enseigne sous forme de symbole. la vie pythagorique est une vie avec des rites très particuliers. Diététiques, religieux.

Il révolutionne la religion en affirmant la séparation de l'âme et de l'esprit.

Et c'est là que l'on entend parler des sophistes, école contestée par Socrate qui lui ne voit qu'une vérité pour pouvoir atteindre le bon, le beau.

Voici, que nous croisons Plutarque d'Athènes 

 Il devint vers 400 le fondateur et le premier scholarque de l'école néoplatonicienne d'Athènes, qui se rattachait à l'Académie de Platon, pourtant disparue en 86 av. J.-C.. 

Puis Proclus qui a été important par la suite. de mon histoire.

Un disciple de Platon, mais aussi théologien qui a continué le travail de Syrianos.

Il devient le troisième scolarque après Plutarque d'Athénes et Syrianos.

Les scholarques sont importants car ils sont les directeurs des écoles de philosophie

Platon qui est le fondateur de l'Académie le premier Scholarque, directeur de l'école de philosophie est Speusippe,

Ce n'est pas le nom du neveu de Platon qu'il faut retenir, mais les courants de pensées philosophiques

Le lycée avec Aristote comme fondateur.

Au jardin, c'est Épicure qui est le fondateur du mouvement épicurien, le premier scholarque est Hermarque de Mytilène

Je vous laisse là un pdf d'Anatole France qui nous parle du Jardin d’Épicure. Exquis.

Parmi les écoles Scolastiques,

au portique, avec les stoïciens fondée par Zénon de Kition a connu sont premier directeur Scholarque avec Cléanthe .

Cléanthe est panthéiste

Ce panthéisme est assez ambigu, puisque ce Zeus est à la fois Force immanente et Raison architecte. C'est, dit  A.-J. Festugière :

a) une Force immanente au Cosmos qui, du dedans, le meut vers le but qu'il doit atteindre, le Souffle ou le Feu qui réside en tous les êtres,

b) Zeus, un dieu personnel, un dieu qu'on peut prier, un dieu providentiel qui prend soin des hommes, qui récompense le vertueux et laisse le coupable se précipiter à sa perte

Parmi les écoles de philosophie de la Grèce antique, il y en a une qui m’intéresse particulièrement. Celle d'Aristippe de Cyrène
Je suis désolé de faire un compte rendu subjectif, mais vous comprendrez que chaque école voit son toit toujours en danger.
Créateur de l'école philosophique du Cyrénaïsme  dans la ville de Cyrène en Libye, il trouvera son scholarque successeur avec sa fille Arété de Cyrène
Le courant philosophique d'Aristippe de Cyréne définissait le but et la fin de la vie comme « un mouvement lisse qui débouche sur une sensation ». C'est la définition du plaisir, et il défend donc un hédonisme sans excès dans la sensualité. Il n'admet pas la thèse que le bonheur serait supérieur au plaisir et n'y voit qu'une somme de plaisirs particuliers 

Et voici le moment ou nous allons passer les siècles pour retrouver un théologien philosophe qui a replacé la scolastique au premier plan. Loisirs consacrés aux études. Il faut suivre ce lien

© 2020 - Magaflor -