En août 1967Michael et Peter Giles, deux frères musiciens originaires de Bournemouth, dans le Dorset, passent une petite annonce : ils sont à la recherche d'un organiste qui chante pour leur nouveau groupe.

C'est un autre musicien de Bournemouth, Robert Fripp, qui leur répond. Bien que Fripp soit un guitariste qui ne chante pas, il rejoint les frères Giles pour fonder Giles, Giles and Fripp. Le trio enregistre plusieurs singles et un album, The Cheerful Insanity of Giles, Giles and Fripp, qui alternent chansons pop excentriques et plages instrumentales travaillées. Malgré quelques passages en radio et à la télé, le succès leur échappe.

Afin de diversifier leur son, Giles, Giles & Fripp recrutent Ian McDonald. Ce dernier, qui joue aussi bien du saxophone que de la flûte, de la clarinette, de la guitare ou des claviers, est alors en couple avec Judy Dyble, ex-chanteuse de Fairport Convention, qui collabore avec le groupe jusqu'à sa rupture avec McDonald. Une autre connaissance de McDonald entre dans l'entourage du quatuor : le parolier Peter Sinfield. L'arrivée de Greg Lake, chanteur et bassiste ami de Fripp, qui remplace un Peter Giles désillusionné, complète la première formation de King Crimson, qui voit le jour en novembre 1968. C'est Sinfield qui trouve le nom du groupe. Source - 

C'est Pacôme Thiellement qui en parle très bien dans sa conférence sur le premier poème des Fleurs du Mal de Charles Baudelaire.

 

Au lecteur

 

Il dit, en autre,  que King Crimson est le groupe le plus proche de Baudelaire.

On en parle chez France Culture.

Cependant je suis surris de ne pas voir une émission entière consacrée à ce groupe.

© 2020 - Magaflor -