En allant vers la forêt de Bambous d'arashiyama

Peut-être devons nous oublier les moments passagers, les voyages pour aller d'un point à un autre. Peut-être est-il d'usage de rayer de sa pensée ces images moins sublimes, plus banales. Mais pour moi ce sont ces moments perdus dans un espace temporel qui me remplissent d'émotions. La fleur d'un Sakura en février, des jeunes filles qui se promènent. Des statues vieilles comme les pierres qui les supportent. Une ballade presqu'aussi emblématique dans la nature que celle que nous verrons plus tard, sur le chemin de la philosophie.

1/19

© 2020 - Magaflor -