L'infortune est de parler de littérature car on parle de Corneille et on pense à Molière qui devant Louis XiV fait référence à De La Fontaine, mais voilà que Racine également s'empare du flambeau.

Non, je vous en conjure, les hommes de lettres nous passionent et c'est notre grand malheur.

Pierre Corneille est le créateur de l'Art dramatique dans la littérature Française.

1641: Au printemps, Corneille épouse une fille d'un lieutenant, Marie de Lampérière qui lui donnera six enfants. 1642: La tragédie Cinna composée en alexandrin et à rimes plates, lui apporte la consécration. Pierre Corneille apparaît comme le plus grand poète dramatique de son temps.

Une analyse qui semble mal présentée au départ, mais le présentateur est bon

CORNEILLE100F2.jpg

Cliquer sur l'image pour voir une vidéo d'un résumé du CID

À l'occasion du quadricentenaire de la naissance de Corneille, la SIEFAR (Société Internationale pour l'Etude des Femmes de l'Ancien Régime) organise, à l'initiative d'Aurore Evain, une série de lectures-conférences sur le thème « Femmes de pouvoir au temps de Corneille », dans le cadre du Festival de théâtre « Les Nuits d'Été à l'Hôtel Gouthière » (Compagnie Tal - Jean-Louis Bihoreau)

Au temps de Corneille, toute une littérature des recueils, biographies et compilations, consacrée aux femmes dites « illustres », « fortes », ou « héroïques » a vu le jour.
Elle coïncide avec l'influence grandissante des femmes dans la vie politique et littéraire de l'époque. C'est sous les auspices de ces grandes dames – salonnières, animatrices culturelles, mais aussi écrivaines ou mécènes – que Corneille fait ses débuts.
Il donne les premières lectures de ses pièces à l'Hôtel de Mme de Rambouillet et reçoit, lors de la querelle du Cid, le soutien de la duchesse d'Aiguillon, nièce de Richelieu. Il devient surtout l'auteur attitré du mouvement Précieux.
Ses admiratrices sont les premières spectatrices du théâtre professionnel en France, qui accueille également dans la première moitié du XVIIe siècle, ses premières comédiennes. Parmi les lectrices et protectrices de Corneille, notons également la présence de ces Amazones frondeuses qui jouent un rôle politique majeur dans les années 1650.
Rien d'étonnant donc dans le fait que Corneille ait placé au coeur de son théâtre les figures de ces femmes de pouvoir, passées et présentes, qui ont nourri ou soutenu sa création littéraire depuis ses débuts de jeune poète jusqu'à sa mort.
Le cycle de lectures « Les femmes de pouvoir dans le théâtre de Corneille » se propose d'illustrer cet aspect de la création littéraire cornélienne en faisant découvrir des pièces peu connues et injustement oubliées.
En mettant en scène des régentes et impératrices hantées par la raison d'état ou l'ambition politique, Corneille s'adressait également aux reines et princesses de son temps, ainsi qu'à toutes ses lectrices, mécènes et spectatrices qui se confrontaient à ces modèles ou contre-modèles de gloire féminine.
Deux conférences-débats viendront éclairer ce rapport entre la place des femmes de pouvoir dans l'oeuvre de Corneille et leur rôle effectif dans la société du XVIIè siècle

source -

© 2020 - Magaflor -